Anker Sorensen - Avocat - Associé

Anker Sorensen

Avocat - Associé

  • +33 1 56 64 02 83
  • +33 6 09 76 71 81
  • asorensen@dgfla.com

Anker Sorensen intervient essentiellement dans des opérations de cessions et d’acquisitions d’entreprises sous-performantes et in bonis en « sell ou buy side », dans la négociation de contrats de partenariats en France et à l’étranger, en restructuration de dettes, fermeture de sites industriels et dans les contentieux associés. Il accompagne régulièrement une clientèle d’Europe du Nord et anglo-saxonne. Il a reçu le Prix du Conseil de l’Europe à l’issue de son troisième cycle à l’Ecole de Management Strasbourg Business School. Son ouvrage, « Corporate Rescue Procedures in France », paru en 1996 a fait l’objet d’une préface du Président du Tribunal de Commerce de Paris. Il a également présidé la section française de la « Turnaround Management Association » jusqu’en 2007. En 2014, il a été qualifié de « top lawyer » par Thomson Reuters et sélectionné pour la rédaction d’un article sur les tendances et stratégies de réorganisation financières, paru dans la Revue Aspatore Thought Leadership. Anker Sorensen est membre du comité éditorial de la publication mensuelle International Corporate Rescue et écrit régulièrement dans des revues juridiques et financières françaises et internationales.

Cliquez ici pour : CV détaillé – dernières opérations – l’ensemble des publications

Languages

Français - Anglais - Allemand - Danois

Education

Membre du barreau de Paris depuis janvier 1990 et du barreau du Luxembourg depuis décembre 2017.

3ème cycle de l’EM Strasbourg Business School et de l’IEP de Strasbourg

Maîtrises de droit des affaires et carrières judiciaires (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

Latest publications

Anker Sorensen, Nataliia Ivanytska, “Unusual Times and Unusual Behaviours,”, International Corporate Rescue, Vol 18, Issue 3

Francine Le Péchon-Joubert, Anker Sorensen, Claire Tergeman, « Actualité brevet-social-corporate : Un arrêt notable concernant la constitution et la sécurisation des portefeuilles de brevets d’invention », Lex At Large, 2018

To go further